Interview

Date: 11/12/2015

ShrinkPad 110 de HellermannTyton : pour un process de rétreint rapide et fiable.

Avec la ShrinkPad 110, les opérateurs effectuant le rétreint de gaines thermorétractables, vont jusqu’à diviser par trois le temps de mise en oeuvre. Les possibilités de paramétrage de cette machine de chauffe offrent de nombreux atouts en termes de qualité du produit.

 

ShrinkPad 110 est une machine de chauffe dédiée au rétreint rapide de gaines thermorétractables. Machine portative de 12,5 kg, utilisée sur table, cet équipement se compose de plusieurs éléments : une presse de rétreint, une unité de contrôle et une pédale d’activation pneumatique.
ShrinkPad 110 est adaptée au rétreint de produits thermorétractables à paroi fine avec ou sans film adhésif. « Utiliser une machine de chauffe pour rétreindre des manchons thermorétractables est un gage de qualité pour nos clients, rappelle Pierre Hingrez, chef de produits isolation chez HellermannTyton. Dans la pratique, de nombreux professionnels utilisent une flamme, notamment celle d’un chalumeau. Cela présente des risques de surchauffe et de détérioration de la gaine comme des produits ou composants confinés dans cette gaine ou à proximité. La flamme directe est vraiment le dernier moyen à utiliser pour rétreindre une gaine. Ponctuellement, le pistolet à air chaud, utilisé assez éloigné de la gaine, demeure une solution de dépannage sur chantier. Mais dans tous les cas, le rétreint opéré par une machine reste sans comparaison. »

Rétreint entre deux tampons chauffés
Le rétreint se fait par transfert direct de la chaleur, grâce à ses composants clés : deux tampons spéciaux chauffés et élastiques. Ces derniers encapsulent le produit thermorétractable, tout en transférant efficacement la chaleur avec un minimum de perte calorifique. Les têtes qui soutiennent les tampons sont alimentées en électricité pour la chauffe par résistance. La tête supérieure est montée sur un actionneur pneumatique qui assure son déplacement. Le(s) conducteur(s) et la gaine thermorétractable sont alors pris en sandwich. C’est pendant ce laps de temps très court que l’énergie thermique induit le rétreint. « La ShrinkPad 110 permet de rétreindre des produits allant jusqu’à un diamètre de 15 mm et jusqu’à une longueur maximale de 110 mm », ajoute Pierre Hingrez.

Un contrôle précis de la température
Grâce à l’électronique embarquée de l’unité de contrôle, l’opérateur peut ajuster précisément la température des tampons et le temps de « pressage » de la gaine. Ainsi, la température de la ShrinkPad est ajustable par paliers de 5 °C, allant de 100 à 300 °C, sachant que les deux tampons peuvent être chauffés à des températures différentes. Le temps de rétreint est quant à lui ajustable par paliers de 0,5 s pour une durée totale de 0,5 à 10 s. Ce paramétrage répond notamment à des attentes élevées en matière de qualité. Cela est, par exemple, nécessaire lorsque des composants électroniques sensibles se trouvent à proximité de la gaine. La presse assure le rétreint des produits thermorétractables par contact direct. Avant d'effectuer une série, un bouton disposé en partie supérieure de la presse permet de régler le positionnement des mâchoires de la ShrinkPad à la bonne dimension du produit à rétreindre. Le « pressage » s’effectue ensuite par une action sur la pédale de commande pneumatique, laissant ainsi les mains de l’opérateur libres pour la manipulation des produits. Deux jeux de tampons sont fournis avec la machine. Les tampons sont aussi disponibles en pièces de rechange. « Selon les matières thermorétractables utilisées, l’opérateur doit pouvoir ajuster la température des tampons, explique Pierre Hingrez. Certains manchons se contentent d’une température de rétreint de 100 °C tandis que d’autres, plus spécifiques, nécessitent une chauffe à 300 °C, d’où la grande polyvalence de cette machine ! »

Mode opératoire :

Placer le produit à rétreindre entre les tampons.
Un appui sur le pédalier lance le process de rétreint. Les deux tampons spéciaux chauffés et élastiques encapsulent le produit thermorétractable tout en transférant la chaleur avec un minimum de perte calorifique. Une fois le temps de rétreint passé le tampon supérieur se relève automatiquement et retourne à sa position d’origine. L’opérateur peut disposer entre les tampons un autre produit à rétreindre.

Les atouts :

  •  réduction du temps de rétreint,
  • sécurité accrue durant l’opération de rétreint grâce au contrôle de température de la source de chaleur,
  • intégration possible dans des process automatisés,
  • longue durée de vie des tampons (prévus pour 80 000 cycles de rétreint).

Article paru dans électromagazine N°80 - NOVEMBRE -DECEMBRE 2015. Propos receuillis par Michel Laurent.


Update: 12/01/2019 © HellermannTyton 2019
Contact